Produits nouveaux

Newsletter N°3

Publié le 24-07-2008 Newsletter N°3

Usiner c'est bien, à condition de bien évacuer ses copeaux afin de les retraiter comme il se doit. Et puisque chaque type de machine nécessite un système d'évacuation particulier, l'allemand Kabelschlepp propose plusieurs familles de convoyeurs : des convoyeurs à copeaux, des convoyeurs à bandes à charnières, des convoyeur à raclettes et des convoyeurs à bandes plastiques, standards ou sur mesure.

Ses convoyeurs standard présentent une Inclinaison de 0 à 60°, une largeur de bande de 150 à 900 mm et une largeur hors tout de 225 à 1090 mm. La hauteur du coffret varie de de 140 à 540 mm. Chacun est équipé d'un moto-réducteur d'entraînement à fort couple ajustable et peut être doté d'un système de sécurité en cas de surcharge, d'un container de collecte des liquides de coupe avec pompe ou d'un carénage et d'une protection de la bande d'entraînement. A noter également, l'allemand a mis au point un dispositif de fixation rapide afin de réduire les durées des tâches de maintenance.

Publié le 24-07-2008 Newsletter N°3

La nouvelle manette indexable (06464...) de Kipp, entièrement en inox, est destinée à des opérations de serrage à effectuer dans des environnements agressifs, dans des applications qui exigent l'absence totale de rouille, ou encore dans le milieu alimentaire. Son contour fermé ne présente aucun angle d'encrassement afin d'en faciliter le nettoyage et la désinfection. Toutes les opérations de serrage sont réalisées simplement à l'aide de la manette sans recours à un autre auxiliaire ni outillage supplémentaire. Un grand choix de modèles est disponible. La manette indexable en inox existe avec filetages ou taraudages M5/6/8/10 et 12.

Publié le 24-07-2008 Newsletter N°3

RocTool commercialise désormais son procédé de moulage par induction Cage System en version adaptée à l'injection plastique. Ce dispositif mis au point pour la transformation des matériaux composites, capable de chauffer et de refroidir la surface d'un moule, et seulement la surface, quasi instantanément, ouvre de nouvelles possibilités à l'injection plastique puisqu'il permet de réaliser des pièces de très fines épaisseurs (Roctool annonce avoir réalisé un prototype d'1 mm d'épaisseur dans un matériau où il est normalement difficile de la baisser au-delà de 2.5 mm), de supprimer les lignes de soudure, de réduire les pressions (les premiers clients testeurs ont constaté une baisse des pressions de 30 à 50 %), d'injecter des matériaux qui ne seraient pas injectables par des méthodes classiques. Selon l'industriel, le Cage System est  adapté à l'injection devient une alternative pour la production des pièces automobiles (carrosserie et intérieur), des accessoires d'ordinateurs, de TV, de téléphonie, et de toutes les pièces où la qualité de surface est essentielle.

Newsletter N°2

Publié le 27-06-2008 Newsletter N°2

La filiale du groupe MAG vient d'ajouter plusieurs machines à sa gamme. La première, le D500, est un centre d'usinage 5 axes dédié à la production de pièces complexes. Dotée d'axes A et C pivotant de +30 à -120 degrés pour le premier et sur 360 degrés pour le second, cette machine assure des déplacements de 50 m/mn dans un volume de 550x1000x500 mm. Selon son utilisation, elle sera équipée d'une broche refroidie tournant à 14000, 20000 ou 30000 tours par minute. Les axes A et C, ainsi que la table rotative sont équipés de moteurs à entraînement direct assurant des accélérations suffisantes pour réduire certains temps de cycle sur des usinages en 5 axes simultanés de 60%, selon le constructeur.

Publié le 27-06-2008 Newsletter N°2

Casser la symétrie pour éliminer les vibrations. C'est un peu la philosophie des nouvelles fraises VFMHV de Mitsubishi Carbide. En effet, celles-ci combinent des géométries d'arrêtes et des angles d'hélice variables qui, associés à son revêtement Impact Miracle, réduisent les sources de vibration dans l'outil et donc, améliorent l'état de surface final. Ces fraises inaugurent également une nouvelle forme de goujures qui améliorent l'évacuation des copeaux.  Leurs applications : les usinages dans des matériaux difficiles, éventuellement avec un long porte-à-faux, les usinages profonds ou de toiles minces. 12 tailles sont proposées, de 6 à 20 millimètres de diamètre et de différentes longueurs. Un modèle de 13 millimètres de diamètre avec un corps de 12 mm est également disponible.

Publié le 27-06-2008 Newsletter N°2

Bridgeport, filial du groupe Hardinge, présentera ses nouvelles séries de centres d'usinage verticaux, les GW 1300 et GW 1600, au prochain salon de la machine-outil de Chicago. Ces machines destinées aux moulistes, mais également aux acteurs de l'automobile de l'aéronautique ou du médical, sont construites selon une structure en C et présentent des volumes de travail de 1300 x 700 x 635mm pour l'une et 1600 x 700 x 635mm pour l'autre. Elles sont dotées d'une broche thermostatée de 26 kilowatts tournant à 12000 tours par minute, d'axes de translation montés sur des vis à billes et d'un changeur d'outil automatique à 30 emplacements (et 40 en option) assurant des temps de changement d'outil de 4 à 5 secondes copeau à copeau. Capacité de charge de la table : 1500 kg.

Le groupe présentera également sur le salon ses nouveaux centres multifonction Hardinge GS200 MSY et 250 MSY. Ces machines sont équipées de deux broches de tournage de 22 et 15 kW (avec un dispositif de maintien de température) tournant à 4500 t/mn, d'outils tournants (7,5 kW) et d'axes C et Y. Elles peuvent travailler à partir de barres jusqu'à 78 millimètres de diamètre ( les diamètres maximum usinables sont fixés à respectivement 380 et 540 mm) et leurs bancs en fonte sont inclinés à 30 degrés.

Publié le 27-06-2008 Newsletter N°2

Le Mécagreen 127 se présente comme une microémulsion classique, mais sa formulation s'inscrit dans une démarche verte. En effet, à la différence des produits formulés à base d'huile minérale, cette huile soluble est constituée d'un assemblage d'huiles de  base estérifiées d'origine 100% végétales. Ces esters confèrent au produit un meilleur pouvoir lubrifiant et mouillant qui augmente la durée de vie des outils et améliore la qualité des usinages à vitesse lente mais, surtout, son utilisation entraîne, selon le fabricant, une baisse de la consommation par entraînement (pièces et copeaux) d'environ 10% grâce à un égouttage plus rapide. Les opérateurs des machines apréciereont aussi l'absence de molécules nocives (chlore, DEA, nitrites, bactéricide libérateur de formaldéhyde, dérivés phénoliques, métaux lourds et autres silicones) dans ce nouveau produit.

Publié le 27-06-2008 Newsletter N°2

Le spécialiste de la découpe par jet d'eau ultra haute pression présentera à l'IMTS de Chicago, en septembre, une technologie de jet d'eau sous une pression de 6000 bars (87000 psi). Selon le constructeur, cette nouvelle génération de buses (disponible sur ses IFB et des WMC2) atteint des vitesses de coupe 20 à 50% plus importantes que celles des techniques à 4000 bars, pour un coût d'opération 20 à 30% inférieur et consomme jusqu'à moitié moins d'abrasif qu'une machine de génération précédente. La qualité de l'usinage serait également suffisante pour éviter un second passage.Sur le salon de Chicago, Flow dévoilera également sa technologie FlowConnex, un dispositif permettant de récupérer en temps réel des informations sur le statut des machines et leur productivité, et envoie des messages d'alertes par e-mail en cas de défaillance d'une pompe ou d'une machine.

Publié le 27-06-2008 Newsletter N°2

Destinée à des applications de marquage de précision en grande série dans l'automobile, la serrurerie, les composants pneumatiques, les composants électroniques, les capteurs... la machine de marquage par micro-percussion XF510Cp de TECHNIFOR est capable de graver, dans une zone de marquage de 50x20 mm, jusqu'à 10 caractères par seconde, soit deux fois plus que les générations précédentes.

Compacte, avec des dimensions extérieures de 136x86x114 mm et un poids de 2,3 kg, cette machine peut se monter directement sur les lignes de production, y compris sur des plateaux tournants ou sur des bras de robots.

Publié le 27-06-2008 Newsletter N°2

Le dernier système de bridage multiple de Norelem permet de positionner précisément et de manière systématique des pièces de tailles variables sur la table d'une machine-outil. Il est composé de différents éléments : le système de serrage proprement dit, de réglettes de bases (de 199 à 349 mm) et de butées (traitées et non traitées, en V pour les pièces cylindriques, butées de plaquage pour les pièces hautes et basses), combinés pour s'adapter à la pièce à immobiliser...

Mentions légales