newsletter 185 - AddUp et le CEA accélèrent l’adoption de la fabrication additive  métallique par les industriels de l’énergie. 

AddUp et le CEA accélèrent l’adoption de la fabrication additive  métallique par les industriels de l’énergie. 

Publié le mercredi 11 septembre 2019 |
AddUp et le CEA créent une plateforme commune pour développer la fabrication  additive dans le secteur de l’énergie. Les deux partenaires visent à lever les verrous  technologiques pour atteindre des performances inégalées dans la production de pièces ou de dispositifs métalliques. 
Afin d’accélérer l’adoption de la fabrication additive métallique par les industriels de l’énergie et saisir  les opportunités considérables de gains en performance, masse ou de design inédits avec de nouvelles  fonctions, AddUp  et  le  CEA créent  la plateforme Famergie (Fabrication additive métallique pour  l’énergie) et proposent un écosystème d’incubation de projets de production de pièces en impression 3D métallique.
 
Concevoir, optimiser et réaliser 
Comparée  aux  procédés  de  production  traditionnels,  la  fabrication  additive  représente  une  transformation majeure de l’industrie. Comme pour l’ensemble des secteurs industriels, l’amont et  l’aval de la filière énergie seront modifiés et ses nombreuses entreprises en tireront profit : production  d’énergie (composants de turbines à gaz, génie électrique, packaging batteries, filière hydrogène),  fabrication de composants pour l’oil & gas, les échangeurs thermiques, les réacteurs catalytiques ou les  moteurs électriques.
Pour Florence Lambert, Directrice du CEA‐Liten « les défis technologiques des composants clés de la  transition énergétique ne pourront être levés qu’avec l’apport de ruptures majeures provenant du  domaine des matériaux et des procédés. Le CEA inaugure cette nouvelle plateforme dans une logique de  soutien aux nouveaux procédés de fabrication. L’écosystème Famergie, en partenariat avec AddUp,  produira des composants aux performances exceptionnelles, avec un minimum de matières consommées  accompagnant ainsi l’évolution de la filière des composants pour l’énergie. » 
L’ambition de Famergie est de devenir une plateforme reconnue pour concevoir,  optimiser et réaliser des preuves de concepts en fabrication additive métallique en vue  de leur future production industrielle sur le marché de l’énergie.    Son offre repose sur :   le savoir‐faire du CEA dans les analyses HSE, la métallurgie des poudres, les post‐traitements, la  caractérisation avancée, le contrôle non destructif et sa capacité à innover sur le design de  pièces et à en évaluer les performances qui en découlent ; 
- le savoir‐faire industriel d’AddUp dans les technologies de fabrication additive métalliques  (incluant les moyens & équipements HSE associés) par l’expérience acquise de ses groupes  fondateurs/actionnaires, Fives et Michelin, avec mise sous‐contrôle des paramètres procédés  pour industrialiser l’impression 3D métallique. 
 
Des moyens semi‐industriels pour expérimenter des pilotes
Équipée de moyens semi‐industriels au service des PME, ETI et grands groupes, Famergie facilite la réalisation de projets de R&D et de transfert technologique avec une expérimentation à l’échelle pilote,  nécessaire pour penser le développement à grande échelle de pièces en fabrication additive.  Cette démarche de soutien aux industriels bénéficiera d’une machine de fusion laser sur lit de poudre  (FormUp350) de la société AddUp installée au CEA‐Liten. Famergie bénéficie du soutien financier de la région Auvergne‐Rhône‐Alpes (contribution du fonds  Feder), la fabrication additive étant un axe stratégique régional. L’investissement s’inscrit pleinement  dans la feuille de route d’Initiatives 3D, animée par le pôle de compétitivité ViaMéca.
Vincent Ferreiro, Président Directeur Général d’Addup ajoute : « En tant que pionnier du développement  de solutions d’impression 3D industrielle, nous sommes ravis de créer, avec le CEA, cette plateforme  Famergie qui permettra aux acteurs de l’industrie de l’Energie d’accéder à de multiples services, tels que :  formation, conception, redesign et validation technico‐économique en passant par la réalisation de  premiers prototypes permettant ainsi de faire la ‘preuve de concept’ et jusqu’à l’accompagnement à l’industrialisation. » 
 

A la une

Publié le 11-09-2019 | A la une

Siemens Financial Services (SFS) a publié une nouvelle étude qui donne une estimation du « point de basculement », ce moment où la moitié des fabricants auront substantiellement migrés vers des plateformes de production de l’Industrie 4.0.

Actualités en France et dans le monde

Publié le 11-09-2019 | Actualités en France et dans le monde
AddUp et le CEA créent une plateforme commune pour développer la fabrication  additive dans le secteur de l’énergie. Les deux partenaires visent à lever les verrous  technologiques pour atteindre des performances inégalées dans la production de pièces ou de dispositifs métalliques. 
Publié le 11-09-2019 | Actualités en France et dans le monde

En France, chaque année, plus de 185 000 entreprises sont susceptibles d'être cédées, ce qui permettrait de sauvegarder 750 000 emplois. Les chiffres donnés par Bercy montrent pourtant une autre réalité : seulement 60 000 d'entre elles sont effectivement mises en vente chaque année... et à peine la moitié d'entre elles finissent par trouver un repreneur. Une des raisons majeures de cette difficulté à passer la main ? La cession de l'entreprise n'a pas été anticipée et n'a pas forcément été envisagée pour ce qu'elle est : une transmission de savoir-faire et de compétences. Transmettre une société, c'est avant tout une aventure humaine ! Le choix ne se résume pas à céder l'entreprise à un tiers ou à passer le relais à ses enfants. Il existe une autre alternative qui redonne ses lettres de noblesse à la transmission : la transmission aux salariés.

Publié le 11-09-2019 | Actualités en France et dans le monde

BeAM exposera son nouveau modèle de Modulo 250 équipé de Sinumerik ONE sur le stand de Siemens au salon EMO et présentera son intégration dans la chaine digitale de Siemens. 

Publié le 11-09-2019 | Actualités en France et dans le monde

Le Cetim, institut technologique labellisé Carnot, est missionné par le GIFAS (Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales) comme opérateur technologue de son programme Industrie du Futur auprès de 300 TPE, PME et ETI aéronautiques françaises. L’objectif : renforcer la compétitivité de la filière par l’introduction des nouvelles technologies 4.0

Produits nouveaux

Publié le 11-09-2019 | Produits nouveaux

BUCCI Industries France poursuit le développement de sa division « Contrôle ». Des portes-ouvertes sont organisées à Cluses les 9 et 10 octobre 2019 afin permettre aux industriels de découvrir les nouvelles solutions et services proposés par l’équipe dédiée à cette activité.

Publié le 11-09-2019 | Produits nouveaux


Un guidage linéaire drylin sans entretien permet à un laser de glisser et de montrer rapidement les meilleurs sauts aux spectateurs 

 
Pour que les spectateurs dans les tribunes du stade puissent voir la distance atteinte par le meilleur saut, les organisateurs misent sur la projection laser de lignes sur le sable. C'est à ce système qu'a recours la société Golden Fly Sports GmbH pour son « PrimeLine System ». L'équipe responsable du développement avait placé la barre très haut : tous les composants devaient être robustes et surtout résistants au sable tout en étant légers. C'est la raison pour laquelle le choix s'est porté sur des guidages linéaires sans graisse et sans entretien signés igus.  
Publié le 11-09-2019 | Produits nouveaux


Le spécialiste des outils de coupe et des systèmes d'outillage Sandvik Coromant lance une nouvelle génération d'outils d'alésage micrométrique CoroBore® 825Ce système utilise la technologie Silent Tools™ dont le système antivibratoire est accordé en fonction de la taille des adaptateurs afin d'offrir les meilleures performances. Cette solution améliore la sécurité des process sujets aux vibrations, par exemple en cas d'usinage avec une grande longueur de porte-à-faux, et favorise la productivité car elle permet d'augmenter les conditions de coupe de manière substantielle.

Publié le 11-09-2019 | Produits nouveaux


Le fabricant bisontin Masnada lance plusieurs nouvelles fraises et prépare également une gamme micro (MMS 0.3 à 0.9 mm) qui donne d’excellents résultats dans les cuivreux (laiton) 406’ de copeaux contre 200’ en non revêtu, habituellement utilisé pour palier les problèmes de coupe et bavures.

A la rentrée une gamme pour le plastique en finition, une gamme pour le trempé, une gamme pour l’aluminium léger (détourage de plaques)

Salons et conférences

Publié le 11-09-2019 | Salons et conférences

La phase d'inscription à AMB 2020 s'est achevée le 30 juin 2019. L'équipe de projet examinera maintenant les dossiers déposés et élaborera les premiers plans pour le placement des stands. « L'AMB est une date cerclée de rouge dans le calendrier des professionnels. La preuve, c'est qu'on s'arrache les stands d'AMB 2020 », insiste Gunnar Mey, chef du service Industrie de Messe Stuttgart. Il ne fait aucun doute que toutes les places offertes pour la 20e édition de l'AMB du 15 au 19 septembre 2020 au parc des expositions de Stuttgart seront réservées et que le site sera entièrement occupé.

Publié le 11-09-2019 | Salons et conférences

Un bâtiment unique dédié aux clients, au cœur du pôle mondial du décolletage.

Journées Portes Ouvertes et inauguration les 27 et 28 novembre 2019

Hestika France annonce la disponibilité prochaine de son Pôle Technique à Ayze (Haute-Savoie). Le bâtiment, à la dimension du groupe Citizen et d’Hestika France, en construction depuis 2 ans, sera inauguré fin novembre 2019, dans le cadre de Journées Portes-Ouvertes les 27 et 28 novembre 2019.

Publié le 11-09-2019 | Salons et conférences

Le salon des moyens de production microtechniques SIAMS qui prendra place à Moutier du 21 au 24 avril 2020 présente cette année à nouveau un niveau de demandes de location de stands sans précédent. Lors de l’édition de 2018, les exposants se sont prononcés quant à leur participation en 2020 à l’aide d’un « formulaire d’intention » qui leur a permis de préciser leurs souhaits. Sur cette base, c’est plus de 90% de la surface qui est réservée 10 mois avant l’ouverture du salon (contre 70% à la même époque pour l'édition précédente). Les organisateurs s’attendent à des locations très rapides des stands encore libres dès le 25 juin, ouverture officielle des réservations en ligne.

Vu pour vous

Publié le 11-09-2019 | Vu pour vous
Prodways Group annonce la commande par la Structure Intégrée du Maintien en condition opérationnelle des Matériels Terrestres (SIMMT) de deux imprimantes 3D ProMaker P1000 afin de valider en conditions réelles les avantages de l’impression 3D pour la fabrication de pièces de rechange. 
Ces deux imprimantes équiperont la SIMMT qui intervient auprès de l’ensemble des unités de l’armée de Terre. Elles seront livrées d’ici l’été 2019.
Publié le 11-09-2019 | Vu pour vous

Le programme scientifique et technique de NAFA (Nouveaux Alliages dédiés Fabrication Additive)  a été mis en place afin de coupler étroitement l’approche académique de l’ONERA et l’approche applicative de PolyShape. Ainsi créé, le laboratoire «Lab NAFA » prévoit le développement de nouveaux superalliages base Nickel et le développement d’autres superalliages potentiels, identifiés en lien avec les besoins des marchés et l’évolution des technologies, notamment dans le secteur de l’aéronautique.

Publié le 11-09-2019 | Vu pour vous

Après une trentaine d’années d’expérience, le constructeur japonais Mitsubishi Electric est aujourd’hui devenu leader dans la fabrication de machines électroérosion innovantes de grande précision (± 1.5 µm). Ces machines simples, fiables et précises se révèlent être d’excellents moyens de production pour la fabrication de pièces haute précision destinées à l’industrie du moule et de l’outillage, mais aussi pour les industries aéronautique, médicale, informatique, ainsi que l’industrie du luxe.

Publié le 11-09-2019 | Vu pour vous

C’est une Première pour ESPI qui exposera au prochain salon EMO (du 16 au 21 septembre 2019 à Hanovre) sur le stand A58 Hall 12. En collaboration avec la ligne de produits Bumotec du constructeur de machines-outils de haute précision Starrag, l’entreprise basée en région lyonnaise ESPI présentera sa solution DPC -Dynamic Process Control-, dédiée au réglage numérique des machines-outils. Des démonstrations d’usinage permettront d’illustrer les performances de DPC en termes d’efficacité et de rentabilité dès la première pièce.

Mentions légales