newsletter 181 - AMB 2018 place la barre plus haut

AMB 2018 place la barre plus haut

Publié le jeudi 18 octobre 2018 |

91 016 visiteurs professionnels à Stuttgart / AMB en passe d'accéder au pinacle international / Sur toutes les lèvres : la digitalisation dans la production

AMB ferme ses portes aujourd'hui après s'être montré, pendant les cinq jours de l'édition 2018, comme le millésime le plus grand et le plus réussi de tous les temps. « Les exposants, les visiteurs et, bien sûr, Messe Stuttgart sont contents, AMB ayant été un succès total », a déclaré Ulrich Kromer von Baerle, le porte-parole de la direction. « Le salon a beaucoup montré surtout en ce qui concerne la digitalisation dans la production », ajoute-t-il. De Digital Way aux vitrines interactives en passant par les stands des exposants.

Au cours des cinq derniers jours dans les couloirs d'AMB, on n'a vu que des visages sereins et détendus. L'édition 2018 d'AMB a répondu non seulement à toutes les attentes, le salon a également battu tous les records. « Avec 1 553 exposants sur une surface d'exposition comptant actuellement plus de 120 000 mètres carrés bruts et ayant attiré 91 016 visiteurs, AMB pose de nouveaux jalons au parc des expositions de Stuttgart », révèle Kromer. La zone d'attraction d'AMB s'est agrandie de manière significative : 18 % des visiteurs professionnels sont venus de 83 pays. L'organisateur, Messe Stuttgart, n'est pas le seul à être satisfait. Les exposants et partenaires dans les dix halls absolument combles sont également convaincus de leur participation à AMB et du rôle que joue le salon international de l'usinage des métaux dans le secteur.



Selon Kromer, ce succès conforte Messe Stuttgart dans sa volonté d'accélérer la réalisation des projets d'extension annoncés dans le cadre de son Master Plan 2025, tels que la construction de parkings supplémentaires, du nouveau hall 11 et d'un deuxième centre de congrès à l'ouest du site.



Le niveau de qualité des visiteurs et la forte présence d'investisseurs mettent en confiance



Le niveau de qualité élevé des visiteurs fait toute la différence. Près de trois quarts d'entre eux ont déclaré participer aux décisions d'achat et d'approvisionnement et 78 % sont venus au salon avec des intentions d'investissement concrètes. Avec 36 %, la filière de la construction mécanique a fourni le plus gros contingent de visiteurs. Viennent ensuite l'industrie métallurgique 27 %, l'industrie automobile 18 %, la construction d'outils et de moules 12 % et la métallerie 10 %. Plus d'un tiers des visiteurs ont indiqué ne visiter que l'AMB et aucun autre salon. Plus de la moitié sont certains qu'AMB jouera un rôle encore plus important à l'avenir. 88 % des visiteurs sont prêts à recommander une visite d'AMB.



Bruits de couloir à AMB 2018



« Le retentissement parmi les membres du VDW a montré qu'on investit de nouveau en Allemagne mais également sur le marché européen, ce qui se reflète dans la qualité des visiteurs d'AMB. En même temps, le thème de la digitalisation dans la production fait de plus en plus de vagues ». Tels ont été les propos de Wilfried Schäfer, directeur exécutif de l'Association allemande des constructeurs de machines-outils (VDW). Selon lui, umati, une interface standardisée servant à connecter des machines à des structures informatiques existantes, serait « la réponse aux besoins actuels des fournisseurs et des clients ; AMB était le bon endroit et le bon moment pour nous de dévoiler umati au marché ».



« L'ambiance est excellente, nous avons vu beaucoup de visiteurs d'un niveau de qualité exemplaire. C'est de loin le meilleur AMB de tous les temps », a déclaré Lothar Horn, le président de l'Association professionnelle des outils de précision au sein du VDMA (Verband Deutscher Maschinen- und Anlagenbau, Association des établissements de constructions mécaniques). Le nouveau pavillon Paul Horn (hall 10) a eu un accueil très favorable. Pour Markus Heseding, le directeur du VDMA, la forte affluence du public dans les halls 1 et 3 démontre l'importance des outils de précision pour la création de valeur dans le contexte de l'usinage des métaux. Heseding ajoute : « Nos membres parlent d'AMB au superlatif ».



« Les halles sur toute l'étendue du site d'exposition d'AMB étaient pleines à craquer, les couloirs étaient noirs de monde », se rappelle Rainer Glatz, le secrétaire général de l'association professionnelle Logiciels et digitalisation du VDMA. L'association avait son propre stand dans le hall 2 et ses membres qui étaient venus exposer étaient tous satisfaits. Glatz : « C'est parce que la digitalisation est extrêmement importante pour le secteur. Sans logiciel, pas de machine donc pas de production ». L'exposition spéciale « Digital Way » présentée pour la première fois à AMB a également fait un excellent début sur la voie de l'avenir digital.



Les exposants aux anges



« Nous sommes extrêmement satisfaits d'AMB 2018. Nous sommes dans la halle 10 pour la première fois et nous aimons beaucoup la nouvelle position du stand », se félicite Irene Bader, directrice Global Marketing chez DMG Mori. Elle apprécie également le nouveau concept d'AMB avec la nouvelle répartition des places dans les halles. « Tout le parc d'exposition était en effervescence et à l'entrée ouest tout à côté de nous, les gens affluaient à partir de 9 heures du matin dès le premier jour. La qualité des visiteurs était également au rendez-vous. À la fin du troisième jour, le nombre de devis à préparer était déjà largement supérieur à celui de la dernière édition d'AMB ». Les questions des visiteurs portaient principalement sur les thèmes mis en exergue sur le stand de DMG Mori : la digitalisation, l'automatisation et les procédés de fabrication additive. En ce qui concerne la digitalisation, les entretiens au salon touchaient le fond des choses. Près de la moitié des machines exposées seraient déjà équipées de solutions d'automatisation, une tendance qui, selon Bader, s'accentuera encore plus lors du prochain AMB dans deux ans. La combinaison des procédés de fabrication additive avec l'usinage, pratiquée chez DMG Mori depuis de nombreuses années, a également suscité un vif intérêt.



Dirk Prust, directeur général technique et porte-parole de la direction d'INDEX-Werke, craignait au départ que la situation économique extrêmement favorable empêche certains visiteurs potentiels de venir faute de temps. « C'est loin d'être le cas ». Son point de vue est le suivant : « Le besoin en vue de réaliser des nouveaux projets est tellement grand qu'il faut absolument s'informer ». Ces besoins réels dédramatisent manifestement les effets de l'insécurité politique. Celle-ci peut néanmoins même se révéler bénéfique, comme l'indique clairement le patron d'INDEX-Werke en prenant comme exemple les moteurs thermiques : « Les limites strictes d'émissions de gaz d'échappement réclament des nouvelles générations de moteurs avec peut-être des groupes supplémentaires comme des turbocompresseurs, pour la production desquels de nouvelles machines sont nécessaires ».



Chez le constructeur de machines-outils Yamazaki Mazak, le stand était également « plein à craquer et nous avions plus de monde que lors du dernier AMB », déclare Martin Engels, le directeur général de Yamazaki Mazak Allemagne. Les visiteurs auraient souvent regretté le manque de personnel pour faire fonctionner les machines, ce qui remet l'automatisation au cœur des préoccupations. Engels confie qu'il est un « grand fan d'AMB ». Il aime la compacité du salon, la proximité de l'aéroport et l'emplacement au cœur du plus important pôle technologique en Europe. 



« Les clients demandent des solutions intégrales », explique Christian Jung, directeur général de GF Machining Solutions, un fournisseur de machines-outils alliant diverses technologies, notamment pour la fabrication d'outils et de moules, et qui sont proposées dans ce segment de marché. Selon lui, beaucoup de clients viendraient avec des questions très spécifiques et une mission concrète. GF Machining Solutions utiliserait AMB pour développer son portefeuille clients. Jung : « AMB est idéal pour nous, c'est aussi exactement la bonne taille, nos clients peuvent voir tout ce qui les intéresse en un jour et être de retour au bureau le lendemain. Les faibles distances pour aller d'un coin à l'autre du salon sont également idéales. ».



« En dix ans depuis le déménagement au nouveau parc des expositions, AMB est devenu le salon le plus intéressant pour nos clients sur le champ de l'usinage des métaux », explique Steffen Nagel, associé gérant de Nagel Werkzeug-Maschinen. Il partage cet avis avec Koldo Arandia, le directeur général du partenaire Ibarmia : « The best machine tools show in the world ». Nagel : « AMB est le plateau idéal pour nous, car nous sommes ici en contact avec tous les rôles significatifs, de l'opérateur de la machine au chef d'entreprise ». Le succès n'est pas à démontrer, vu le vif intérêt des visiteurs d'AMB pour les tours CNC du partenaire de distribution Hyundai Wia.



Dans le cadre de la nouvelle répartition de l'espace, le constructeur de machines-outils FFG a déménagé dans le hall 6. Joachim Jäckl, directeur marketing , explique pourquoi : « Pour nous, le déménagement dans le hall 6 avec son mélange de machines et d'automatisation est la tentative de rapprocher nos solutions de fabrication intégrées de nos prospects parce qu'elles combinent les machines et l'automatisation, et de nous positionner plus fortement dans ce domaine ». Le feedback positif des visiteurs et les entretiens de qualité aboutissant sur des demandes de devis concrètes auraient confirmé le bien-fondé de la décision.



Philippe Selot, directeur de la communication marketing chez United Grinding, le spécialiste des rectifieuses, se félicite de l'organisation parfaite d'AMB. « AMB est un salon très diversifié, la situation géographique dans le sud de l'Allemagne et la proximité de la Suisse et de l'Autriche sont idéales pour nous ». Pour les visiteurs, les courtes distances et la bonne connexion aux réseaux de transport sont un réel avantage. « La possibilité de visiter le salon en une journée fait d'AMB un événement intéressant pour nos clients. La nouvelle organisation thématique des halles permet aux visiteurs de s'orienter et de trouver facilement ce qu'ils cherchent ». Tout cela a permis à United Grinding de générer des leads en plus, ce qui « indique clairement l'excellente qualité des visiteurs ».



Vif intérêt pour les innovations des outilleurs



« Par rapport à la dernière édition d'AMB, la qualité des entretiens gagne d'un cran, davantage de décideurs sont venus nous voir sur notre stand », confirme Jochen Kress, directeur général du fabricant d'outils de précision Mapal Dr. Kress à Aalen. Selon lui, les entretiens auraient vite été orientés sur une solution intégrale pour les projets. Un autre sujet omniprésent était l'électromobilité pour laquelle Mapal aurait développé un nouveau programme de fraisage spécial. « Cette tendance, tout comme les réseaux et l'automatisation, va évoluer et jouera un rôle majeur lors d'AMB 2020 ».



« On fait de très bonnes affaires, les investissements vont bon train », confirme Claude Sun, responsable Europe de la division Usinage de Ceratizit, le fabricant luxembourgeois d'outils de précision. Il est content : « Le nombre de visiteurs à AMB a encore augmenté par rapport aux derniers salons. On montre globalement plus d'intérêt pour les produits innovants ». D'après les observations de Sun, les exposants ont montré nettement plus de solutions pour l'industrie 4.0 cette année que lors d'AMB 2016. Depuis la présentation de Toolscope, le groupe Ceratizit disposerait d'une solution correspondante pour surveiller les machines et les outils et pour optimiser la productivité.



Chez LMT Tools, la disponibilité et l'amélioration de la productivité font quasiment toujours partie du cahier des charges des clients. « Les sujets sont développés au fur et à mesure des nouvelles possibilités et des nouvelles technologies », observe Maik Kämpchen, directeur des ventes Allemagne de LMT Tools. De nombreux entretiens ont également porté sur les possibilités de fabrication additive. Entretemps, LMT met en œuvre cette méthode pour sa nouvelle tête de roulage de filetage, une pièce de série typique.



« Après avoir exposé sur les autres salons pendant plusieurs semaines, nous sommes venus à Stuttgart avec de grandes attentes, mais elles ont une fois de plus été dépassées », déclare Markus Horn, directeur général du fabricant d'outils de précision Paul Horn. « Nous avons mené davantage d'entretiens et de meilleure qualité sur notre stand que lors des années précédentes ». Markus Horn ne peut s’empêcher de conjecturer que des projets très concrets se cachent derrière tout cela. Beaucoup de visiteurs veulent que le fabricant, très orienté technologie, leur révèle tous les détails du fonctionnement des solutions afin de tirer le maximum de leurs projets et de leurs processus. Les nouvelles technologies telles que le tournage en faux-rond, une fraise à disque à réglage dynamique ou le Speed Forming, une réinterprétation du rabotage traditionnel, suscitent un intérêt particulier.



« Pour nous, c'est le meilleur AMB de tous les temps, nous avons établi chaque jour un nouveau record de visiteurs et nos clients sont de bonne humeur », résume Oliver Gühring, directeur général du constructeur d'outils de précision Gühring et arrière-petit-fils du fondateur éponyme.. Bien sûr, il y a aussi les inconvénients de l'essor économique : délais de livraison interminables et le manque d'effectif, « l'un des principaux problèmes en ce moment, nous avons besoin de main d’œuvre dans tous les domaines ». « C'est pourquoi la productivité et l'efficacité sont en train de passer au premier plan chez beaucoup de nos clients », constate Gühring.



Katrin Hummel, directrice générale de Hahn+Kolb, un revendeur spécialisé leader sur le marché des outils et des machines, se réjouit : « Par rapport à AMB 2016, nous avons de nouveau constaté une augmentation significative du nombre de visiteurs. Presque plus importante que les chiffres, c'est la qualité : nous remarquons que les visiteurs viennent sur notre stand avec un besoin très concret. Beaucoup de questions portent sur l'usinage de matériaux très spécifiques et on nous demande très précisément des détails de notre nouveau programme de forets ».

 

A la une

Publié le 22-10-2018 | A la une

Le groupe MCSA a été créé en 2005. Le groupe est spécialisé dans la conception, l’industrialisation, la production et les tests d’éléments d’ensembles complexes embarqués, notamment pour les secteurs aéronautique (80%), défense et ferroviaire.

MCSA SIPEM existe depuis 47 ans. Son savoir-faire au sein du groupe en fait un expert dans l’usinage et l’assemblage haute précision de pièces ou d’ensembles hydrauliques, mécaniques et électromécaniques. Elle réalise,  90% de son chiffre d’affaires (15 millions d’euros en 2016) avec les grands noms de l’industrie aéronautique.

Actualités en France et dans le monde

Publié le 18-10-2018 | Actualités en France et dans le monde
  • Selon les prévisions de Boeing, plus de 42 700 avions neufs seront nécessaires au cours des 20 prochaines années pour un montant évalué à 6 300 milliards de dollars.

  • Le secteur des services dispensés au secteur commercial devrait progresser à un rythme supérieur à celui des ventes d’avions au niveau mondial avec une croissance de 4,2 % par an, avec à la clé un marché de 8 800 milliards de dollars.

Publié le 18-10-2018 | Actualités en France et dans le monde
HLD Europe a réalisé l’acquisition le 27 juin d’une participation majoritaire au capital du groupe Rafaut, un équipementier aéronautique militaire et civil de premier plan.
Publié le 16-10-2018 | Actualités en France et dans le monde
Bruno Grandjean, président de la Fédération des Industries Mécaniques réagit aux annonces du Premier Ministre Edouard Philippe lors de l’Université d’été du Medef le 27 août dernier.
Pour le président de la FIM, le discours d’Edouard Philippe souffre d’un manque de doctrine, de vision, de constance et d'anticipation : « Une vision long terme, au moins sur le quinquennat, serait pourtant une des clés de succès de la compétitivité de l’industrie française », explique-t-il.

Publié le 18-10-2018 | Actualités en France et dans le monde

Partageant l’ambition de former les ingénieurs les plus à même de relever les défis humains, sociaux et technologiques de l’industrie du futur, les élèves, l’école et les anciens élèves des Arts et Métiers ont conjointement défini un projet de vie étudiante pour les élèves ingénieurs généralistes. Ouvert sur le monde et innovant, il couvre les trois années de scolarité et concerne la formation humaine aussi bien que l’enseignement.

Produits nouveaux

Publié le 18-10-2018 | Produits nouveaux

Ce centenaire est une belle opportunité pour l’entreprise de réaffirmer son attachement durable à la vision et aux valeurs originelles de la marque : « offrir aux professionnels d’un grand nombre de secteurs des outils innovants et de qualité conçus pour augmenter leurs performances en toute sécurité ».

À l’écoute des professionnels, FACOM est aujourd’hui le leader européen de l’outillage à main avec plus de 9 000 références de solutions de rangement, d’outillage à main et d’outillage spécialisé (automobile, électricité, aéronautique). FACOM est reconnu à l’international comme un fabricant concepteur d’outillage professionnel.

Publié le 18-10-2018 | Produits nouveaux

DELO a conçu une nouvelle colle offrant une tenue trois fois plus importante à températures élevées que le produit précédent. La colleDELO MONOPOX HT2860 peut être durcie par induction, accélérant significativement les processus d’assemblage. Cette résine époxy est entre autres utilisée dans les moteurs électriques.

Publié le 17-10-2018 | Produits nouveaux

Vero Software présentera  au SIANE sur le stand commun 6Z 17 de son Groupe Hexagon, les innovations des solutions 2018 de VISI, Edgecam et WorkPLAN Solutions. Les visiteurs du Salon Siane pourront ainsi découvrir comment concevoir, simuler, mesurer, analyser, programmer, contrôler et gérer la fabrication de tous types de pièces pour le secteur Aéronautique avec un seul et même fournisseur.

Publié le 18-10-2018 | Produits nouveaux

Afin de réduire les coûts de stockage et d’optimiser les flux de produits, il est indispensable d’exploiter tout l’espace de l’entrepôt aussi bien au sol qu’en hauteur. Mais si l’entrepôt n’a pas été conçu dès le départ pour recevoir du rayonnage grande hauteur ou si la surface au sol n’est pas complètement plane, le coût d’adaptation est parfois très élevé.
Avec le MX-X, STILL vient de développer de nouvelles fonctions qui permettent de travailler même sur des sols inégaux ! 

Salons et conférences

Publié le 18-10-2018 | Salons et conférences
Expoprotection, le salon de la prévention et de la gestion des risques, se tiendra à Paris - Porte de Versailles (Pavillon 1), du 6 au 8 novembre 2018.
Véritable tremplin pour l’Innovation, le salon accueille depuis deux éditions, sur un espace dédié, de jeunes pousses du secteur de la prévention des risques. Pour cette édition 2018, le Village des Start-up accueillera près de 20 exposants.
Publié le 18-10-2018 | Salons et conférences

Avec une fréquentation en hausse constante, le SIANE s’impose comme le rendez-vous incontournable des industriels du Grand Sud. Plus de 10500 visiteurs et 700 entreprises s’étaient donné rendez-vous pour une 13e édition réussie avec à la clé plus de 400 rendez-vous B to B organisés.

La 13e édition du SIANE confirme son positionnement de « 1er salon industriel du Grand Sud » avec plusieurs espaces d’exposition dédiés aux solutions pour la mise en oeuvre de l’usine de demain ainsi qu’un espace permettant la réalisation de rendez-vous B to B ciblés .

Publié le 18-10-2018 | Salons et conférences

En 2018, le salon Formnext se présente une fois de plus sous les meilleurs auspices : 5 semaines avant le coup d'envoi, les deux niveaux du hall 3 sont totalement occupés par 550 exposants attendus, sur une surface d'exposition de 36 000 mètres carrés. Le salon phare de la fabrication additive et des procédés de fabrication ultramodernes enregistre ainsi une nouvelle augmentation significative, tant du nombre d'exposants que de la surface d'exposition. Formnext occupe en outre des surfaces attenantes au hall 3 pour les manifestations du programme cadre, telles que le congrès « TCT Conference @ Formnext » organisé dans la salle Europa du hall 4.

Publié le 18-10-2018 | Salons et conférences

91 016 visiteurs professionnels à Stuttgart / AMB en passe d'accéder au pinacle international / Sur toutes les lèvres : la digitalisation dans la production

AMB ferme ses portes aujourd'hui après s'être montré, pendant les cinq jours de l'édition 2018, comme le millésime le plus grand et le plus réussi de tous les temps. « Les exposants, les visiteurs et, bien sûr, Messe Stuttgart sont contents, AMB ayant été un succès total », a déclaré Ulrich Kromer von Baerle, le porte-parole de la direction. « Le salon a beaucoup montré surtout en ce qui concerne la digitalisation dans la production », ajoute-t-il. De Digital Way aux vitrines interactives en passant par les stands des exposants.

Vu pour vous

Publié le 18-10-2018 | Vu pour vous
Un simple coup d'éponge ne suffit pas pour nettoyer matériels et locaux industriels : bactéries résistantes, huiles et polluants ont besoin d'être délogés avec des techniques plus radicales, comme le nettoyage humide à haute pression ou par sablage.
 
Le problème, c’est que ces procédés ont souvent recours à des solvants dangereux pour l’environnement et occasionnent énormément de déchets secondaires.

Mentions légales