Newsletter n°113 - Ça passe ou ça casse !

Ça passe ou ça casse !

Publié le mercredi 28 mai 2014 |

C’est l’histoire de gens qui veulent améliorer le confort global de leurs clients en achetant des trains tout neufs pour le réseau ferroviaire régional et qui, une fois les commandes établies et les ordres de fabrication lancés, se rendent compte que les machines dont ils ont fait l’acquisition sont trop larges pour passer sur certains quais. C’est presque drôle… et cela devient franchement risible lorsque les responsables de l’erreur se renvoient la balle pour ne pas avoir à payer les travaux nécessaires pour corriger le tir. Reste que ce sont quelque 1300 quais de gare qu’il va falloir raboter d’ici à la mise en route des nouvelles rames. Mais rassurez-vous, que la facture incombe à RFF, à la SNCF ou aux Régions, on sait bien de quel porte-monnaie sortiront les sous : le vôtre !

Après l’expression « avoir les yeux plus gros que le ventre », nos amis du ferroviaire en ont donc inventé une autre : « avoir le train plus large que le quai » !

Heureusement, un tel épisode ne peut arriver dans l’industrie. Pourquoi ? D’abord, parce que quand un acheteur fait ce genre de bourde, la sentence ne met généralement pas longtemps à tomber : il file pointer à Pôle Emploi. Ensuite, avec des réglementations archi-contraignantes à respecter, les entreprises vérifient et revérifient sans cesse leurs choix et se mettent souvent en position de remettre tout en cause rapidement en cas de souci, justement par peur de se retrouver dans une situation comme celle-ci. Et puis de toute façon, dans la même situation, dans un souci d’économie, les industriels auraient eu davantage tendance à faire construire des trains trop petits que trop grands !

Bon, certaines mauvaises langues pourraient avancer qu’il est étonnant que des constructeurs comme Alstom ou Bombardier – les deux fournisseurs des rames trop larges -, n’aient pas tiré le signal d’alarme. Etonnant, en effet, qu’au sein d’acteurs de ce calibre, qui n’en sont en outre pas à leur premier modèle destiné au réseau français, personne n’ait connaissance des cotes réelles des quais de gare de l’Hexagone…  Quand ces mêmes acteurs ne cessent de mettre en avant des approches de partenariat avec leurs clients, ça fait un peu désordre…

Plutôt que de discuter sur les responsabilités des uns et des autres, sur la source du financement des dépassements, concentrons-nous sur la résolution du problème. Or, la solution est toute simple. La commande concernait 182 rames TER Regiolis fabriqués par Alstom et 159 Regio 2N de Bombardier ? Il suffit d’en sacrifier quelques-uns ! Oui, faisons passer un exemplaire de chaque à pleine vitesse sur l’ensemble du réseau. S’ils sont suffisamment robustes – un argument qui figure à n’en pas douter dans l’argumentaire commercial des deux constructeurs -, ils raboteront eux-mêmes les quais à la bonne cote. Et si les quais résistent, faisons le contraire. En forçant un peu, quand tous les engins seront passés une fois sur leur parcours, ils passeront toutes les autres fois.  En mécanique, on appelle ça du rodage…

Les trains seront certes un peu cabossés mais, de toute façon, ils ne tarderont sans doute pas à être détériorés à vitesse grand V par les usagers après leur mise en service. Et avec un peu de chance, cela coûtera sans doute moins de 50 millions d’euros...

A dans 15 jours.

Jean-Sébastien

A la une

Publié le 28-05-2014 | A la une

C’est l’histoire de gens qui veulent améliorer le confort global de leurs clients en achetant des trains tout neufs pour le réseau ferroviaire régional et qui, une fois les commandes établies et les ordres de fabrication lancés, se rendent compte que les machines dont ils ont fait l’acquisition sont trop larges pour passer sur certains quais. C’est presque drôle… et cela devient franchement risible lorsque les responsables de l’erreur se renvoient la balle pour ne pas avoir à payer les travaux nécessaires pour corriger le tir. Reste que ce sont quelque 1300 quais de gare qu’il va falloir raboter d’ici à la mise en route des nouvelles rames. Mais rassurez-vous, que la facture incombe à RFF, à la SNCF ou aux Régions, on sait bien de quel porte-monnaie sortiront les sous : le vôtre !

Actualités en France et dans le monde

Publié le 28-05-2014 | Actualités en France et dans le monde

Tous les deux ans, la société igus décerne le Prix vector à des applications remarquables faisant appel à des chaînes porte-câbles. Les gagnants 2014 sont…

Publié le 28-05-2014 | Actualités en France et dans le monde

Le fabricant de machines-outils de Ditzingen investit dans son site de production alsacien en lui ajoutant un nouveau hall d’environ 6 500 m².

Publié le 28-05-2014 | Actualités en France et dans le monde

Le 22 mai 2014, le Cetim a présenté le bilan de ses 5 années d’activité au sein de Technocampus Composites.

Publié le 28-05-2014 | Actualités en France et dans le monde

La filiale du groupe Deroure a été retenue par Liebherr Aerospace pour la fabrication des faisceaux du système de gestion d’air de l’A320 Neo.

Publié le 28-05-2014 | Actualités en France et dans le monde

Un des meilleurs spécialistes de WorkNC en Italie s'est vu remettre la plus haute récompense lors de la conférence mondiale des revendeurs de Vero Software.

Produits nouveaux

Publié le 28-05-2014 | Produits nouveaux

Missler Software présentera son nouveau logiciel de CFAO dédié aux moulistes et aux outilleurs sur FIP Solution Plastique, du 17 au 20 juin.

Publié le 28-05-2014 | Produits nouveaux

Ce modèle en carbure monobloc pour empilage composite/titane s’utilise avec ou sans arrosage central pour une évacuation optimale des copeaux.

Publié le 28-05-2014 | Produits nouveaux

Le revêtement Ultra-Ever Dry distribué par RS Components protège la mécanique contre les liquides aqueux et à base d'huile.

Publié le 28-05-2014 | Produits nouveaux

Creaform associe un scanner Go!SCAN 3D et le module logiciel VXmodel pour créer des données 3D prêtes pour l’impression à partir d’objets.

Salons et conférences

Publié le 28-05-2014 | Salons et conférences

Du 4 au 6 Juin à Krefeld (Allemagne).

Publié le 28-05-2014 | Salons et conférences

Le 26 Juin prochain à Bordeaux.

Publié le 28-05-2014 | Salons et conférences

Le 3 juin aux Salons de l'Aveyron, à Paris.

Vu pour vous

Publié le 28-05-2014 | Vu pour vous

Le constructeur de machines allemand a atteint un âge canonique, mais cela ne l’empêche pas de vouloir progresser encore. C’est ce qu’est allé vérifier sur le  terrain Vincent Lebugle, rédacteur en chef du Journal de la Production, à l’occasion de cet anniversaire.

Mentions légales