Newsletter N°70 - ça sent la révolution

ça sent la révolution

Publié le jeudi 5 avril 2012 |

Il est temps que tout cela se termine. Je parle de la campagne présidentielle. Parce qu’au rythme auquel les choses évoluent, cela risque de finir mal.

Tout le monde s’en fiche de l’industrie, à commencer par nos hommes politiques. Vous voulez une preuve ?

Alors que les organisateurs d’Industrie 2012 nourrissaient les plus grands espoirs de voir passer dans les allées du salon les prétendants au trône présidentiel, aucun n’a daigné montrer le bout de son nez à Villepinte. Seul Le président sortant s’est fait « représenter » pendant une heure presque montre en main par Eric Besson, son ministre de l’Industrie et d’autres choses.

Les industriels ne sont pas dupes. Ils savaient bien que la cause était perdue d’avance, comme d’habitude. Mais cette fois, on dirait bien qu’on a passé un cap : les industriels sont vraiment déprimés, désespérés. Ça se sent, c’est palpable. Tiens, jeudi dernier, par exemple, en réaction à un billet d’humeur de Guy Fages, rédacteur en chef de Manufactring.fr, dans le journal quotidien du salon, invitant les usineurs de France et de Navarre à aller déverser leurs bacs à copeaux devant leurs préfectures, plusieurs d’entre eux se sont spontanément présentés sur le stand du quotidien pour « savoir comment on allait faire ! ». Le souci, c’est que s’ils étaient prêts à en découdre, aucun ne se posait la question des revendications…  C’est pas du désespoir ça ?

En plus, ce n’est pas super malin comme démarche car il existe des filières de valorisation de ces déchets. L’Etat serait donc fichu de faire de l’argent sur le dos de la révolte des usines. Un comble…

N’empêche. Messieurs les politiques, faites bien attention. Vous qui pensez que le feu ne prend toujours que dans les banlieues, que les émeutes ne peuvent être que le fait de jeunes révoltés, méfiez-vous. Les industriels sont bien élevés, sont bien habillés, ils sont davantage occupés à sauver leur entreprise de la banqueroute qu’à relever l’incohérence de vos discours… mais, quand la coupe débordera, cela risque de faire mal. Vous vous retrouverez effectivement avec des copeaux et de l’huile de coupe plein les rues mais, surtout, vous vous serez mis à dos des gens qui représentent environ 18% du PIB… Mal je vous dis, très mal.

Et puis l’air de rien, la mécanique, c’est près de 11000 entreprises et 620000 salariés… certainement preque tous titulaires d’une carte d’électeur… Moi j’dis ça, je dis rien.

A dans 15 jours

Jean-Sébastien

A la une

Publié le 05-04-2012 | A la une

Il est temps que tout cela se termine. Je parle de la campagne présidentielle. Parce qu’au rythme auquel les choses évoluent, cela risque de finir mal.

Tout le monde s’en fiche de l’industrie, à commencer par nos hommes politiques. Vous voulez une preuve ?

Actualités en France et dans le monde

Publié le 05-04-2012 | Actualités en France et dans le monde

Le Japonais regroupe ses activités machines-outils par enlèvement de copeaux et découpe laser dans une seule organisation commerciale.

Publié le 05-04-2012 | Actualités en France et dans le monde

Avec cette opération, le spécialiste des presses conforte son offre de moyens de production de pipelines.

Publié le 05-04-2012 | Actualités en France et dans le monde

En 2011, l’éditeur de solutions de gestion de la TPE aux grands groupes, a enregistré un chiffre d’affaires de 12,9 millions d’euros, en hausse de 14% par rapport à 2010.

Publié le 05-04-2012 | Actualités en France et dans le monde

Le Cetim, l'l’Ecole Centrale de Nantes, l’ENS Cachan font laboratoire commun dans le développement des composites pour l’automobile.

Publié le 05-04-2012 | Actualités en France et dans le monde

Le spécialiste de la simulation en rhéologie a investi de nouveaux locaux, près de Lyon.

Publié le 05-04-2012 | Actualités en France et dans le monde

Bertrand Crönert  devient le Directeur Marketing Manufacturing de l’entreprise bordelaise.

Produits nouveaux

Publié le 05-04-2012 | Produits nouveaux

Un livre de Jean-Baptiste Rozès édité par l’Afnor, collection « Droit & PME »
.

Publié le 05-04-2012 | Produits nouveaux

Missler Software lance la nouvelle mouture de son logiciel de FAO.

Publié le 05-04-2012 | Produits nouveaux

Avec sa fraiseuse hautes performances HPM 450U, GF AgieCharmilles démocratise l’utilisation de ce type d’équipements.

Publié le 05-04-2012 | Produits nouveaux

 Le spécialiste des systèmes de vision industrielle lance un nouvel outil pour les applications de lecture de caractères (OCR) et de vérification de caractères (OCV).

Salons et conférences

Publié le 05-04-2012 | Salons et conférences

Du 18 au 20 avril 2012 au Cetim de Senlis.

Publié le 05-04-2012 | Salons et conférences

Du 16 au 21 avril à Paris-nord Villepinte.

Vu pour vous

Publié le 05-04-2012 | Vu pour vous

Les éditeurs français ont profité de la tenue du salon Industrie Paris 2012 pour annoncer leur rapprochement. Vincent Lebuble, rédacteur en chef du Journal de la Production, revient sur cet événement important pour le landernau de la CFAO.

Mentions légales