Newsletter N°122 - La 3 D en tri-injection

La 3 D en tri-injection

Publié le mercredi 3 décembre 2014 |

Stratasys a présenté sur le salon Euromold de Francfort sa gamme d’imprimantes 3D multi-matériaux qui fonctionnent avec la technologie de triple injection développée par la société.

La triple injection est conçue pour permettre à l'utilisateur de construire des produits comptant jusqu'à trois matériaux différents en une seule passe d'impression, voire de mélanger des gouttes de nombreux matériaux pour former les nouveaux matériaux numériques, comme l'ABS numérique. Rejoignant l'imprimante 3D couleur multi-matériaux Objet500 Connex3annoncée en janvier 2014, les imprimantes Objet500 Connex1 et Objet500 Connex2 offrent des possibilités poussées en termes de matériaux, de fonctionnalité et de réalisme.


Ces outils font appel à deux technologies différentes : FDM (fuse depot modeling) et Polyjet. Dans la première, un fil thermoplastique est déposé sur un plateau à travers une tête d’extrusion chauffée selon deux axes. Le procédé est intéressant pour le prototypage ou les petites séries. Pour la seconde, les gouttelettes de résines sont polymérisées par UV. « Cette technologie permet d’obtenir un prototype de deuxième génération, dont les propriétés, notamment mécaniques, seront proches du résultat final » indique Eric Bredin, responsable de Stratasys France.

Les imprimantes présentent un plateau de fabrication de grande taille. L'imprimante 3D multi-matériaux Objet500 Connex1 peut produire des pièces à partir de trois matériaux différents en une seule passe de production. Cela permet aux utilisateurs de créer des assemblages de composants ou de produire des composants qui contiennent des matériaux rigides et flexibles, du type élastomère associé à un polymère.

L'imprimante 3D peut construire une pièce de 490 x 390 x 200 mm, ou un plateau capable de recevoir plusieurs petites pièces différentes en un seul cycle d'impression. Une armoire à matériaux plus grande contient huit cartouches, pour permettre un fonctionnement sans surveillance plus long et moins de changement de matériau que dans les modèles précédents. Le remplacement à chaud, ou recharge des cartouches de matériau et de support en cours de fonctionnement de l'imprimante 3D, permet une production en continu. L'impression 3D multi-matériaux obtient en une seule tâche automatisée ce qu'il serait impossible d'obtenir avec les imprimantes 3D classiques à matériau unique, ou qui nécessiterait un assemblage manuel après de nombreuses tâches d'impression.

Combinaison de propriétés

L'imprimante 3D multi-matériaux Objet500 Connex2 permet de combiner la transparence, la durabilité et la flexibilité en une pièce. Pour cela, « nous travaillons parallèlement sur les propriétés des matériaux comme l’ABS, le polycarbonate ou les polyamides : conductivité, isolant, transparence » souligne Eric Bredin.

La Connex2 possède toutes les capacités de l'Objet500 Connex1, plus la possibilité de combiner des gouttelettes de deux matériaux de base pour produire de nouveaux matériaux, ou « matériaux numériques ». Par exemple, l'ABS numérique développé par Stratasys est le matériau le plus durable disponible avec le processus PolyJet, et est souvent utilisé pour produire des moules de noyaux et de cavités pour le moulage par injection en volumes limités. Avec plus de 100 options de matériaux, les utilisateurs de la Connex2 peuvent produire une variété de valeurs de Shore A dans la même pièce, avec des composants rigides ou transparents, ou bien combiner l'ABS numérique avec le Tango pur pour obtenir des poignées et des prises surmoulées solides. La polyvalence de l'Objet500 Connex2 en fait également l'imprimante idéale pour créer des outils de fabrication comme les gabarits et les fixations. « Suite au lancement, au début de l'année, de l'Objet500 Connex3, nous avons pu constater une demande pour des imprimantes 3D multi-matériaux supplémentaires, qui puissent traiter une variété d'applications de prototypage et de fabrication, comme l'outillage et le moulage », souligne Ron Ellenbogen, vice-président chargé du marketing produit de Stratasys. « Nous étions en mesure de tirer profit du succès de notre technologie de triple injection et de développer la gamme Objet500 Connex, avec deux systèmes de production 3D qui, d'après nous, établissent de nouveaux standards de performance tarifairede l'impression 3D. »

A la une

Publié le 03-12-2014 | A la une

Stratasys a présenté sur le salon Euromold de Francfort sa gamme d’imprimantes 3D multi-matériaux qui fonctionnent avec la technologie de triple injection développée par la société.

La triple injection est conçue pour permettre à l'utilisateur de construire des produits comptant jusqu'à trois matériaux différents en une seule passe d'impression, voire de mélanger des gouttes de nombreux matériaux pour former les nouveaux matériaux numériques, comme l'ABS numérique. Rejoignant l'imprimante 3D couleur multi-matériaux Objet500 Connex3annoncée en janvier 2014, les imprimantes Objet500 Connex1 et Objet500 Connex2 offrent des possibilités poussées en termes de matériaux, de fonctionnalité et de réalisme.


Actualités en France et dans le monde

Publié le 03-12-2014 | Actualités en France et dans le monde

Le salon Euromold, dédié aux moules, maquettes et à la fabrication additive, occupera 4 halls à Düsseldorf du 6 au 9 octobre 2015.

Publié le 03-12-2014 | Actualités en France et dans le monde

Rockwell Automation a annoncé l’achat des actifs d’ESC Services, un fournisseur de solutions et de services de verrouillage-étiquetage pour le contrôle des sources d’énergie dangereuses.

Publié le 03-12-2014 | Actualités en France et dans le monde

L’éditeur PTC annonce un chiffre d'affaires de 1,36 milliard de dollars (1,09 milliard d’euros) pour son exercice fiscal 2013-14, clos le 30 septembre 2014, en hausse de 5 %.

Publié le 03-12-2014 | Actualités en France et dans le monde

Selon l’association allemande des constructeurs de machines, la demande de l’industrie allemande a chuté de 8% au troisième trimestre 2014, par rapport à la même période en 2013.

Publié le 03-12-2014 | Actualités en France et dans le monde

DIMO Maint annonce la signature d'un nouveau partenariat de distribution au Cameroun, et la signature d'une première référence dans l'industrie cosmétique avec le laboratoire Biopharma.

Produits nouveaux

Publié le 03-12-2014 | Produits nouveaux

eWON Flexy est un routeur et une passerelle de données M2M industriel modulaire qui permet aux OEM et aux intégrateurs système de relier des sites distants dans un environnement où les technologies de communication évoluent sans cesse et de communiquer de manière universelle avec un large éventail d'équipements de  terrain, quel que soit le protocole utilisé.

Publié le 03-12-2014 | Produits nouveaux

Seco a récemment ajouté de nouvelles têtes à grande avance et des têtes avec arrosage par le centre à son système de fraisage Minimaster Plus à tête interchangeable. Cet ajout vient renforcer la polyvalence de ce système.

Publié le 03-12-2014 | Produits nouveaux

L’étau auto-centrant haute pression Garant serre par traction et non par pression, ce qui garantit une grande précision de répétabilité et un soulèvement minimal de la pièce (0,01 mm).

Publié le 03-12-2014 | Produits nouveaux

Redex se distingue en offrant deux concepts intégrés complémentaires pour les entraînements de plateaux de fraisage et de tables de tournage vertical.

Salons et conférences

Publié le 03-12-2014 | Salons et conférences

Du 2 au 5 décembre 2014, Lyon Eurexpo

Mentions légales