newsletter 192 - La Recherche et l’Innovation sur les Drones s’intensifient en Normandie: Inauguration du Centre d’Innovation Drones Normandie (CIDN)

La Recherche et l’Innovation sur les Drones s’intensifient en Normandie: Inauguration du Centre d’Innovation Drones Normandie (CIDN)

Publié le jeudi 7 janvier 2021 |

La Normandie compte parmi les régions fers de lance dans la recherche et l’innovation autour des drones. Co-fondé par 7 acteurs normands (7CIS, ABOT, Le Havre Seine Développement, NAE, Polidrone, ROAV7 et l’Université Le Havre Normandie), et financé par des fonds publics (Région Normandie, fonds FEDER Normandie, Banque des Territoires) et privés (entreprises partenaires), le CIDN positionnera la Normandie comme un territoire d’excellence pour le développement de solutions « Drones ». S’inscrivant dans le cadre du projet Le Havre Smart Port City, en partenariat financier avec la Région Normandie, il vise à renforcer le développement de l’activité Drones et de son écosystème en région, et à favoriser l’expérimentation de solutions innovantes pour l’utilisation de drones en situation représentative.

En février 2019, NAE annonçait le lancement d’une feuille de route dédiée aux drones autour de 3 briques technologiques de spécialisation que sont :

  • le déploiement d’essaims de drones ;

  • l’intelligence artificielle embarquée ;

  • l’intégration et l’évaluation de capteurs.

 

Suite à la réussite du projet « Le Havre Smart Port City » au PIA3 TIGA (janvier 2018), dont l’Université Le Havre Normandie est partenaire, et au lancement par NAE d’une feuille de route dédiée aux drones (février 2019), les efforts se sont orientés vers la création d’un centre d’innovation et le développement d’expérimentations autour d’usages innovants de drones et de détection de ces derniers et d’usages plus prospectifs comme l’évaluation environnementale et la maîtrise des risques environnementaux.

 

Il en résulte la création d’un Centre d’Innovation Drones Normandie (CIDN) qui réunit 7 acteurs fondateurs* : ABOT (concepteur et distributeur de drones professionnels pour les marchés français et européens, basé à Rouen), 7CIS (Exploitant, télépilote, instructeur et centre de formation dédié Drones, basé au Havre) – Le Havre Seine Développement (Agence de développement économique de la Métrople Havraise)NAE (Réseau des acteurs de l’aéronautique, du spatial, de la défense et de la sécurité en Normandie) , Polidrone (Exploitant de drones civils professionnels, basé à Ivry-la-Bataille) – ROAV7 (spécialiste de l’inspection par drone en environnement industriel et pétrochimique, basé au havre) et l’Université Le Havre Normandie, agissant en synergie avec le projet Le Havre Smart Port City porté par l’Université Le Havre Normandie pour le volet « Recherche » Drones.

 

Le CIDN a pour vocation de positionner la Normandie comme un territoire d’excellence pour le développement de solutions « Drones », d’une part en renforçant le développement d’un écosystème et de l’activité Drones en Normandie sur les principaux marchés suivants : gestion de crise, logistique, maintenance, sécurité et surveillance, exploitation des ressources, et d’autre part en favorisant le développement et l’expérimentation de solutions innovantes pour l’utilisation de drones en situation représentative, articulées autour de 3 principaux axes : pilotage d’essaim de drones, intégration et évaluation de capteurs, intelligence artificielle embarquée.

 

2 types d’utilisations finales des drones sont visés :

  • Le déploiement d’un essaim de drones autonome équipés de capteurs afin d’évaluer en temps réel une « menace » type incident industriel avec risque de toxicité de l’air. Ces capteurs embarqués permettront de détecter en temps réel une partie de la composition en polluants de nuages potentiellement toxiques ;

  • Le transport médical d’urgence par drones qui permettra de diminuer le temps de trajet de 45min (1h à 15min / 10km), le temps d’attente de diagnostic et/ou de prise en charge pour le patient, ce qui favorisera la mise à disposition du personnel pour d’autres missions.

 

Ces objectifs passent par la mutualisation de ressources matérielles et humaines et le déploiement de zones de vol puis de centres d’essais en Normandie identifiés et référencés.

 

Ainsi, le CIDN sera structuré autour de 6 pôles de compétences :

  • Mutualisation d’équipements et de ressources humaines entre les partenaires :
    le CIDN a déjà procédé au recrutement d’un ingénieur et d'un coordinateur via ABOT, et à l'achat de plusieurs drones avec l'apport financier de ROAV7 et ABOT

  • Visibilité : pour faire connaître les compétences du CIDN afin d’attirer des exploitants et/ou constructeurs de drones sur le territoire normand

  • Expertises : avec le développement d’un réseau de compétences de pointe

  • Expérimentations : pour valider la faisabilité des besoins innovants, telle que l’évaluation de la qualité de l’air

  • Recherche : avec le développement de vols en essaim de drones avec intelligence artificielle embarquée et intégration de capteurs

  • Formation : avec le centre de formation professionnelle continue de 7CIS, l’objectif étant l’élaboration d’une offre de formation initiale et continue diplômante et des formations clé en main « métier ». Une formation pour préparer le certificat d’aptitude aux fonctions de télépilote de drones et à la Déclaration de Niveaux de Compétences démarrera en janvier 2021 et les certifications sont envisagées pour le printemps 2021.

 

Ce Centre d’Innovation Drones Normandie prend forme au travers d’un accord de consortium qui se donne comme objectif la création d’une structure juridique pour 2021.

Entre temps, trois recrutements ont pu avoir lieu afin de renforcer les activités et l’animation de cette dynamique.

 

Le Havre Seine Développement étudie avec la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole, propriétaire de l’aéroport Le Havre-Octeville, et Edeis, son exploitant, la possibilité d’implanter physiquement le CIDN sur l’aéroport. Cette option permettrait de mutualiser des moyens et des compétences entre les différents acteurs impliqués dans le projet, et de créer une synergie globale autour du drone, qui pourrait être complétée par des opérations de maintenances et révisions aéronautiques pour la petite aviation (MRO).

 

L’agence de développement économique du Havre et de sa région prospecte en parallèle sur les activités et les services complémentaires aux entreprises implantées localement, pour faciliter le développement du CIDN.

 

Premières expérimentations déjà réalisées :

 

  • Mesure de la qualité de l’air 

Le 7 octobre dernier, ATMO Normandie, ABOT et l’Ineris, sous l’impulsion de NAE, ont réalisé un premier test de faisabilité en vue de caractériser des particules de combustion, notamment des suies.

En effet, l’accident industriel de Lubrizol en septembre 2019 a posé la question de l’apport de mesures embarquées par drone afin d’évaluer le contenu d’un panache de fumée. L'idée retenue a été la mise en place d’un canister (bonbonne qui permet d'effectuer un prélèvement d'air pour ensuite analyser l'échantillon) et d’un préleveur de particules sous un drone pour effectuer le prélèvement rapidement et en toute sécurité. 

 

ABOT apporte son expertise technique drone (contraintes météo, poids, environnement, etc..) et établit le montage des systèmes de prélèvement sous le drone. ABOT permet aussi d'effectuer l'essai puisque son équipe est pilote professionnel de drones. ATMO Normandie et Ineris apportent leur expertise sur la mesure de la qualité de l'air et mettent à disposition le matériel nécessaire au prélèvement. L’Ineris réalise des analyses innovantes des phases gazeuses et particulaires dans ses laboratoires afin d’évaluer les substances en présence à différents endroits du panache. Les tests de l'expérimentation se font sur le site du SDIS 76 à Tourville-la-Rivière qui générera un panache contrôlé de fumée pour permettre de réaliser l'essai. NAE est initiateur, soutient et coordonne le projet.

 

Ce premier test était suivi le 6 novembre dernier de la prise d’échantillons en vue d’une analyse en laboratoire. Ces expérimentations vont se poursuivre avec les différents partenaires.

 

Notons qu’Atmo Normandie participera par ailleurs à un projet Interreg France Manche Angleterre piloté notamment par le CORIA (Unité Mixte de Recherche rattachée à l’Institut d’Ingénierie et des Systèmes (INSIS) du CNRS, à l’Université de Rouen et à l’INSA Rouen Normandie) sur la mesure des particules de suies par drone lors d’incendie.

 

  • Vol en essaim : un vol coordonné, sans station au sol ni pilote 

Le 30 septembre, c’est dans le cadre verdoyant de la forêt de Montgeon au Havre que les laboratoires GREAH et LITIS de l'Université Le Havre, les entreprises Squadrone System (Grenoble) et 7CIS (Le Havre) ont procédé aux premiers essais de vol de drones en formation, décentralisé et automatisé. Les différentes phases de vol (décollage, atterrissage et mouvements synchronisés) ont pu être testées ainsi que des trajectoires de groupe.

Les recherches autour du vol en formation – ou en essaim – visent à faire voler ensemble quatre drones, puis ultérieurement huit drones, via des algorithmes décentralisés innovants intégrant des fonctions de reconfiguration, d’anticollisions et d’évitement d’obstacles.

 

Ces méthodes pourront être appliquées à l’évaluation de la qualité d’air, la détection de pollutions d’origines diverses ou encore la surveillance de sites.

 

Critères d’éligibilité

Plusieurs conditions sont requises pour être éligibles au CIDN : être implanté en Normandie, faire partie de la chaîne de valeur définie par le CIDN tels que constructeurs de drones ou de briques technologiques pour les drones, exploitants de drones, acteurs de la formation autour des drones, utilisateurs finaux…

 

Focus Le Havre Smart Port City

Le projet Le Havre Smart Port City, lauréat du 3ème Programme d’Investissement d’Avenir, est la force d’un collectif public et privé uni autour d’une ambition commune de compétitivité, d’attractivité et de fierté. Il s’agit d’une véritable stratégie de transformation et de développement économique du territoire havrais, puis de la Vallée de la Seine, à horizon de dix ans, reposant sur un principe d’alliances agiles entre plus de 80 partenaires.

Soutenu par l’Etat à hauteur de 5,4 millions d’euros de subvention et de 24,4 millions d’euros de prise de participation, le projet, aujourd’hui articulé autour de 20 actions, répond par le biais de l’innovation aux enjeux de la transition écologique et énergétique, du numérique, de la mobilité, de l’évolution des compétences dans un souci de compétitivité et d’attractivité.

Ce projet territorial lourd de 222 millions d’euros d’investissements, est propice à l’émergence d’un écosystème fécond et duplicable aux autres métropoles comparables.

Pour en savoir plus www.lehavre-smartportcity.fr

A la une

Publié le 07-01-2021 | A la une

L’entreprise SPAMA, située à 10km d’Angers, a été créée en 1989 par les frères Denis et Pierre Chardon.  Elle est spécialisée dans la fabrication d’articles métalliques pour l’industrie du luxe et compte, parmi ses clients, les maisons les plus prestigieuses. L’entreprise réalise des accessoires sur mesure et personnalisés, de la conception à la réalisation complète. Pour l’usinage de ces pièces très complexes, qu’il s’agisse de formes gauches ou d’assemblages, SPAMA a fait le choix de la FAO hyperMILL®.

Actualités en France et dans le monde

Publié le 05-01-2021 | Actualités en France et dans le monde

La pandémie qui a explosé il y a près d'un an a profondément compromis les résultats de l'industrie italienne dans le secteur, qui a fait état en 2020 de baisses à deux chiffres dans tous les principaux indicateurs économiques.  Cependant, 2021 s'annonce complètement différente et, même si le terrain perdu au cours de ces douze mois ne sera pas entièrement récupéré, les prévisions sont nettement positives.

Publié le 05-01-2021 | Actualités en France et dans le monde

L’excellence dans la maintenance préventive et une reprise progressive du secteur des machines neuves : comment STUDER a traversé jusqu’à présent la crise du coronavirus. Une estimation du directeur général Sandro Bottazzo.

Régression du chiffre d’affaires, réduction des horaires de travail : la pandémie de Covid-19 a frappé l’économie mondiale avec une force sans précédent. De nombreux secteurs recensent des évolutions dramatiques. STUDER, un des leaders mondiaux de la rectification, implanté à Steffisburg en Suisse, a pour le moment assez bien traversé la crise, souligne Sandro Bottazzo, directeur général et en tant que CSO responsable des ventes, du marketing et du Customer Care.

Publié le 05-01-2021 | Actualités en France et dans le monde

Le CEA et la société 3D PLUS créent ALB3DO, un laboratoire commun alliant leurs équipes pour développer des imageurs en rayons X et gamma, et étendre les champs d’application notamment au domaine nucléaire. Pour mener à bien cette mission, cinq embauches au sein de 3D PLUS sont en cours. Ce laboratoire concrétise une collaboration de près de 15 ans qui a permis l’élaboration des détecteurs Calistes, dont le dernier modèle s’est envolé à bord de la mission spatiale Solar Orbiter en février 2020.

Publié le 07-01-2021 | Actualités en France et dans le monde

La Normandie compte parmi les régions fers de lance dans la recherche et l’innovation autour des drones. Co-fondé par 7 acteurs normands (7CIS, ABOT, Le Havre Seine Développement, NAE, Polidrone, ROAV7 et l’Université Le Havre Normandie), et financé par des fonds publics (Région Normandie, fonds FEDER Normandie, Banque des Territoires) et privés (entreprises partenaires), le CIDN positionnera la Normandie comme un territoire d’excellence pour le développement de solutions « Drones ». S’inscrivant dans le cadre du projet Le Havre Smart Port City, en partenariat financier avec la Région Normandie, il vise à renforcer le développement de l’activité Drones et de son écosystème en région, et à favoriser l’expérimentation de solutions innovantes pour l’utilisation de drones en situation représentative.

Produits nouveaux

Publié le 05-01-2021 | Produits nouveaux


Pièces fonctionnelles, pièces de rechange et prototypes résistants à l'usure, tous facilement configurés et vite livrés L'année dernière, igus a livré 120.000 pièces réalisées par fabrication additive. Pour le spécialiste des plastiques en mouvement, un tel résultat suffit à justifier une nouvelle augmentation des capacités de production et à doter son service d’impression 3D de nouvelles fonctionnalités comme l'analyse de l'épaisseur des parois et des contre-dépouilles. Les clients du monde entier peuvent ainsi disposer rapidement et simplement de pièces sans graisse exigeant peu d'entretien, et réduire leurs coûts. 

Publié le 07-01-2021 | Produits nouveaux


Cette nouvelle édition de cet ouvrage de référence consacré aux outils de qualité, aux équipements d’atelier et aux articles de protection individuelle (EPI) rassemble plus de 90 000 références, dont près de 9 000 nouveautés. Que ce soit pour l’usinage, le fraisage, le perçage, le tournage, le serrage, la métrologie, les abrasifs, l’outillage manuel, les équipements d'atelier ou les équipements de protection, le catalogue Hoffmann Group regroupe tout ce dont les entreprises ont besoin. Le nouveau catalogue est disponible en 18 langues. Tous les articles sont également disponibles dans son eShop.

Publié le 07-01-2021 | Produits nouveaux


Norelem, spécialiste majeur des composants standardisés propose une nouvelle gamme de vérins pneumatiques pour être utilisés dans des applications pneumatiques et en environnement industriel. L´offre consiste en des vérins normalisés, compacts ou cylindriques qui permettent une installation et une intégration aisée sur les machines

Publié le 07-01-2021 | Produits nouveaux


Avec cette nouvelle édition de son catalogue Composants machine de précision, NSK propose à ses clients actuels et potentiels une vue d’ensemble actualisée de sa gamme complète de guidages linéaires, vis à billes et monocarriers. Cette publication de plus de 700 pages fait également office de guide indépendant pour la sélection et le calcul de la durée de vie des composants linéaires destinés à la construction de machines ou d’équipements.

Salons et conférences

Publié le 05-01-2021 | Salons et conférences

 

Avec une progression rapide  des adhésions à EMO MILANO 2021, le salon mondial dédié aux machines-outils pour l’usinage des métaux retrouvera l’Italie au bout de six ans et après le succès de l'édition 2015.

Prévu à fieramilano Rho du 4 au 9 octobre prochain, EMO MILANO 2021 est le salon attendu par les opérateurs de l'industrie manufacturière mondiale, qui le considèrent comme le rendez-vous qui va indiquer le retour à la « normale » des activités.

Publié le 05-01-2021 | Salons et conférences
"Si quelque chose de bon est sorti de ces temps difficiles, c'est la stimulation de la créativité", a déclaré le Dr Wilfried Schäfer,Directeur exécutif de la VDW, (Association allemande des constructeurs de machines-outils)
à la conférence de la METAV 2020 reloaded en avant-première le 10 décembre 2020.
Publié le 07-01-2021 | Salons et conférences
EuroBLECH organisera une série d'événements numériques en 2021
Mack Brooks Exhibitions a annoncé aujourd'hui le report de l'EuroBLECH, qui devait se tenir au parc des expositions de Hanovre en Allemagne du 9 au 12 mars 2021. Le prochain EuroBLECH, 26e Salon international des technologies de la tôlerie, reprendra son cycle normal de manifestations et se déroulera du 25 au 28 octobre 2022.
Publié le 07-01-2021 | Salons et conférences

Pour permettre aux exposants de SIAMS de continuer de communiquer par les canaux SIAMS, les organisateurs ont mis en place une grande consultation citoyenne au sein de la communauté des exposants à SIAMS. Plusieurs solutions ont été discutées et analysées et les premières solutions concrètes sont aujourd’hui en cours de mise en place. Une journée de conférences autour des tendances du futur dans l’industrie de la microtechnique et des solutions proposées par les exposants de SIAMS prendra place le 5 mai 2021 au Forum de l’Arc à Moutier et en direct en live sur la place de marché virtuelle de SIAMS.

Vu pour vous

Publié le 07-01-2021 | Vu pour vous

Prenant en compte les défis considérables auxquels la communauté des ingénieurs doit faire face, Martin Ahner, responsable de la norelem ACADEMY, explique comment les technologies de jumelage numérique et d'apprentissage en ligne peuvent aider les ingénieurs et les entreprises à déployer leur potentiel dans un monde post-pandémique

Publié le 07-01-2021 | Vu pour vous

Une soupape de sécurité pour gaz avec un capteur intégré et une interface de communication, voici la dernière innovation de Witt. Le spécialiste de la technologie pour gaz apporte ainsi une contribution importante à la mise en réseau et à la numérisation dans le secteur des soupapes selon le concept Industrie 4.0.

Publié le 07-01-2021 | Vu pour vous

Signature d'un accord de coopération pour le développement d'un capteur quantique industriel // Essai fonctionnel réussi du premier capteur optique quantique au monde destiné à la production en série // Premiers capteurs à usage industriel à partir de 2021 // Les experts estiment le marché total des capteurs quantiques à environ 1,1 milliard d'euros d'ici 2023. 

Publié le 07-01-2021 | Vu pour vous

Que ce soit pour la modernisation, la rénovation, le déménagement ou la construction d’un atelier, une question se pose toujours : à quoi doivent ressembler les équipements et comment peuvent-ils influencer positivement la productivité des collaborateurs ? Klaus Schmitt, directeur Équipements d’atelier chez Hoffmann Group, nous explique les tenants et les aboutissants.

Mentions légales